Un nouveau regard sur la mode

Hello girls & boys ! oui ça faisait un bail !!! Les Pdc sont de retour avec un article coup de gueule 🙂

Je voulais vous parler d’une prise de conscience bien réelle qui s’est opérée en partie dans le confort de mon canapé. thanks to Netflix.
Aujourd’hui, je me rends compte que je me serais bien passée de ça. C’est souvent beaucoup plus simple de fermer les yeux et de rester naïf . En gros pour vivre heureux, vivons dans l’ignorance !

Ouvrir les yeux …

Malheureusement, je suis de celles qui sont curieuses, qui aiment savoir ce qu’elles font, ça fait un moment que je fais un peu plus gaffe à prendre soin de mon environnement : ne plus rien jeter dans la rue, recycler, essayer de manger moins de viande, essayer de ne pas gaspiller l’eau ou l’électricité, manger plus de produits frais, cuisiner ….
Mais concernant la mode, je n’avais pas encore vraiment ouvert les yeux, et je continuais à embrasser ma passion pour le shopping.
Pour en savoir plus j’ai donc décidé de regarder le documentaire : « The true cost  »
Il faut savoir que ce documentaire est sorti en 2015 et depuis 2015, je l’avais noté sur ma liste de film à regarder et il m’aura fallu 3 ans pour me coller devant. Je pense que ça en dit long sur le fait que je ne voulais pas ouvrir les yeux parce que ça changerait trop de trucs dans ma vie, ça me touche de trop prêt …

The true cost : le choc !

Pour vous la faire courte, ce documentaire vous explique que l’industrie textile est le deuxième plus gros pollueur au monde  après l’industrie du pétrole & vous montre le vrai prix que peut avoir cette industrie « fast fashion » sur l’environnement & l’humain.

C’est quoi le Fast Fashion ?

Petit Rappel : la mode Fast Fashion c’est : une mode à renouvellement rapide, ce sont le plus souvent des articles peu cher et qui ne sont pas destinés à être conservé d’une saison sur l’autre: en gros c’est du jetable. Hors le jetable aujourd’hui on ne peut plus se le permettre , ça déborde de déchets !

Travaillant dans l’industrie fast fashion, j’ai eu envie d’en savoir plus. Je suis déjà allée visiter des usines en Chine, ça m’avait rassuré sur les conditions de travail, mais je me rends compte maintenant qu’on m’a montrée ce que j’avais envie de voir  pour que je sois rassurée. Ce documentaire a été pousser bien plus loin l’investigation & je vous avoue que la j’ai eu mal à ma mode …..

Cette prise de conscience prenant de l’ampleur cela  a donc remis en question mon job, la futilité de celui ci et le mal qui en découle … ça a aussi remis en question mes achats à outrance, qui pour moi ont toujours été une sorte de therapy, oui ça été prouvé que le shopping est un moyen de décompresser et ça m’a toujours rendu heureuse … superficielle je suis oui, mais en pleine amélioration ! Je vous avoue que maintenant quand je passe devant un Primark j’ai juste mal au bidou …

Je savais que certaines marques se lançaient dans le coton bio ou dans une mode plus éthique sans vraiment comprendre qu’ils avaient tout compris, car nous sommes dans l’urgence de changer cette industrie !

Malheureusement ce n’est pas moi petite styliste que je suis qui vais dire stop à tous ce commerce de mort ! Mais je ne peux plus fermer les yeux sur cette réalité que je me suis prise en pleine gueule. Comme vous j’aime acheter à profusion et je préfère acheter pas cher pour acheter plus, c’est tout le concept du fast fashion, avoir la pièce du moment pour pas cher et en changer souvent . Désormais je dois penser différemment, NOUS devons penser différemment !

Mes résolutions « mode »

J’ai donc beaucoup réfléchi & je continue encore : work in Progress comme ils disent au taf.
J’ai donc enclenché quelques nouvelles habitudes :
– VINTED : plateforme de vente de fringue de seconde main, je me suis réinscrite dessus pour pouvoir vendre ces fringues qui dorment dans mes placards, afin de donner une seconde vie à ces vêtements si durement fabriqués .

– RÉDUIRE MES ACHATS : depuis quelques mois je n’achète plus de fringues. c’est un peu radical et ça me rend triste mais je pense que désormais ça sera de l’achat besoin ou de l’achat réfléchi.

– COUTURE : je me suis remise à me fabriquer des fringues, et oui rien de mieux que sa propre huile de coude pour se faire la fringue dont on a envie .

– ACHAT RESPONSABLE: je me renseigne de plus en plus sur les marques à éviter et celles qui gagnent à être connues par leur démarche responsable & éthique. Je vais de déception en bonne surprise, et j’espère pouvoir établir une liste de shopping safe, grâce a laquelle je pourrais recommencer à me faire plaisir sans culpabilité.

– BUDGET MODE : je suis revenue en arrière sur les mois ou j’achetais encore des fringues pour voir mon budget sape par mois et je me suis dit qu’au lieu d’acheter plusieurs pièces par mois et d’accumuler, je pouvais me faire plaisir avec une belle pièce achetée chez des marques responsables et penser plus mode intemporel. acheter pour durer !

Je pense n’être pas la seule dans cette quête de SENS, beaucoup d’entre nous aujourd’hui cherche un sens à donner a sa vie . Je parle de vrais sens, et non pas le fameux : je veux être riche & avoir une belle voiture !
je jette ce pavé dans la marre aujourd’hui, ça ne fera que quelques ronds dans l’eau. ça n’a l’air de rien, mais mes  quelques ronds dans l’eau auront une certaine résonance si chacun  s’y met ! #colibri

C’est pourquoi avec A. on a décidé de revenir sur ce blog pour vous partager nos infos & découvertes sur comment être fashion & responsable et ne pas non plus se transformer en hippie, parce que écolo ne doit pas toujours rimer avec mauvais gouts ! on va essayer de prouver qu’on peut rester dark & rock !

Voir THE TRUE COST
vous pouvez aussi le trouver sur NETFLIX.
Hésitez pas a nous faire partager vos avis !

Laisse nous des mots doux !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.