Tous nos articles ‘fashion photograph’

Aya Sato & Bambi

Aya Sato

Aya Sato et Bambi, une petite tornade japonaise

Lorsque j’avais vu tourner les premières vidéos des workshops d’Aya Sato, j’étais loin d’imaginer que ces deux là auraient fait tant de ravages … Rien ne semble arrêter le duo Ayabambi, deux danseuses de voguing et surtout deux petites tornades Made in Japan que les marques et les créateurs s’arrachent.

Le voguing, qu’est ce que c’est ?

Pour celles qui ne le sauraient pas, le Voguing c’est un style de danse urbaine qui remontent aux années 70 et qui est né dans les club gay américains. Sur le papier, le principe est simple : le voguing s’inspire des poses des mannequins de l’époque (d’où voguing) pour les enchaîner très rapidement dans des mouvements de bras angulaires, répétitifs et linéaires. Les danseurs de Voguing regroupés en « house » (dont les noms étaient ceux des grandes maisons de couture) s’affrontaient en battle qu’on appelait les « Balls ». mais avec les ravages causés par le sida dans les rangs des danseurs de Voguing, le mouvement était tombé en désuétude. C’est Madonna, avec son clip « Vogue » qui relance brillamment la machine.

Madonna, Alexander Wang, Hussein Chalayan …

Pas étonnant donc que la Madonne choisisse Aya Sato pour chorégraphier sa dernière tournée. C’est là que tout naturellement, le duo explose. Alexander Wang, Chalayan, Yohji Yamamoto, Vogue, Dazed and Confused, les plus grands s’arrachent les bouilles et le style punko-cyber-goth de ces danseuses à la synchronisation si parfaite. On pourrait d’ailleurs croire que les demoiselles sont jumelles tellement leurs mouvements sont millimétrés mais non, les miss sont en couple et fiancées depuis peu dans un japon où le mariage gay est parfaitement illégal. On les félicite d’ailleurs de tout cœur !

Danseuses, modasses, toutes de noir vêtues et militantes par dessus le marché … Ces minettes ne pouvaient que plaire aux Poupées de Chiff, vous pensez pas ?

Aya Sato workshop Ayabambi Ayabambi Ayabambi Ayabambi Voguing Ayabambi Aya sato workshop aya-sato-10 aya-sato-11 aya-sato-12 aya-sato-13 aya-sato-15 aya-sato-16 aya-sato-17 Aya Sato punk style Aya Sato Hussein Chalayan Aya Sato Aya Sato

Aya Sato and miyavi

Allez, ça suffit comme ça les photos, place à la danse …

Si toi aussi, tu ‘es retrouvée à tenter la choré dans ton salon … Ahem

Enjoy les girls ! Bisous bekos, A.

Papier Glacé *50* : Uldus Bakhtiozina

Uldus bakhtiozina, photographie Uldus bakhtiozina, plongeon au cœur des contes de fées

J’ai eu un gros coup de cœur pour Uldus Bakhtiozina en parcourant mon interminable fil Facebook … Eh oui, que voulez vous, quand on a des potes qui ont bons goûts et qui partagent de la belle beauté plutôt que de publier les statuts politico-sociaux-complots-jouvremagueulemaisenvraijensaisrien de merde, on peut finalement découvrir des choses via Facebook ! Comme quoi ?!

Bref, pour en revenir à mon coup de cœur photo du jour, vous allez vite comprendre pourquoi j’ai tout de suite adhéré : des portraits de femmes, de bogoss, d’hommes, des regards doux ; des mises en scène qui nous plongent dans l’univers des contes de fées du monde entier ; et pour couronner le tout, une colorimétrie ultra travaillée, pour parfaire ces ambiances oniriques.

Uldus Bakhtiozina, contre les stéréotypes

Née d’une famille et d’une éducation riche de cultures mixtes et prônant la tolérance, la photographe russe a très vite cherché à se battre contre les stéréotypes à l’aide de ses photographie. Satire, caricature, autodérision, Uldus Bakhtiozina n’hésite pas à faire passer de lourds messages à travers des portraits pourtant très esthétiques. Une approche de l’esthétique d’ailleurs qui ne passe pas inaperçue aux yeux de la critique car Uldus Bakhtiozina fait partie des 100 femmes qui ont marqué l’année 2014 désignées par la BBC … Après les conférences TED, des couv’ en papier glacé chez les plus grands, on ne lui souhaite que de continuer sur la même lancée ! Enjoy les girls !

photographe russe portrait de femmephotographie dark uldus bakhtiozina cheveux violets, fashion photographieuldus bakhtiozinaphotographie féériquephotographie eau femmephotographie portrait femme portrait femme uldus bakhtiozinaphotographie ethniquecheveux roses uldus bakhtiozinauldus bakhtiozinaportrait femme blondephotographie hipster XoXo les Girls !

A.

Papier Glacé *49* : Elizaveta Porodina

elizaveta porodina photographer

Elizaveta Porodina, photographe de mode

Ok, ok les moules … On sait qu’on vous délaisse un peu mais ne paniquez pas ! On est bel et bien vivante, juste débordées entre Taf, teuff et fêtes de Noël qui arrivent … Par contre, on ne va pas déroger à la règle du Dimanche : on a bien l’intension de vous régaler les mirettes, puisqu’on se doute bien que vous vous en foutez déjà plein la lampe entre choco, foie gras, Champomy et autres régale pour le bidou !

Elizaveta Porodina, étrange et beau à la fois

C’est donc la photographe de mode Elizaveta Porodina qui va s’occuper de vous nourrir les pupilles, avec une photographie de mode tout en contraste et en couleurs. Des tonalités très féminines, des mises en scène décalées et froide, parfois même gentiment dérangeantes, Elisaveta Porodina compte bien vous emmener avec elle, dans un univers étrange chargé de douceur tout en étant dans le glauque et le dark. On aime alors se perdre dans ce monde à la Burton, qui nous rappelle qu’on a encore cette petite fille en nous qui ne veut pas grandir … Découvrez les photographies d’une artiste russe, qui sait mêler froideur et candeur …

Vous en voulez plus ? Découvrez tous nos articles consacrés à la photographie de mode 😉

elizaveta porodina photographerelizaveta porodina fashion photographer Elizaveta Porodina photographie de mode elizaveta porodina maleficent Photographe de mode russe photographie de mode elizaveta porodina handicap elizaveta porodina photographie de mode elizaveta porodina photographie de mode photographie de mode photographie de mode maleficent photographie Russian dark photography dark photography dark photography fashion photographyVoilà, j’espère que vous avez aimé cette nouvelle photographe, n’hésitez pas à parcourir toutes nos séries sur la photographie, on commence à en avoir une belle collection 🙂 Enjoy les girls ! Le site de la photographe du jour, & son Facebook

XoXo, A.

The Beast inside The Beauty

Rihanna for W magazine by Mert & Marcus– Rihanna Shootée par Mert & Marcus pour W Mag –

Quand on vous disait que cette rentrée serait bestiale ! Il fallait absolument que je vous montre ce shoot tout à fait Grrraaaooou de Rihanna pour W Magazine … Je sais qu’en plus, ma S. (qui commence à me manquer salement …) va surkiffer ce post, et ça me fait d’autant plus plaisir de balancer ça par ici !

La belle fera donc la couv’ du September Issue du célèbre W Magazine, avec une série de photos des non moins célèbres Mert&Marcus ! Un look dark et tribal, la moue boudeuse, le visage dur et fermé, la sulfureuse « Bad Gal » joue l’enfant sauvage avec un petit air de princesse Mononoké…

Son make up a été réalisé par l’artiste Kabuki, une fourrure Michael Kors et une capuche Alexander McQueen (oui, rien que ça), bref rien que du lourd pour un résultat envoutant, magnétique …

On notera d’ailleurs que les bijoux qu’elle porte sont juste de pures merveilles et sont signés Ashley Lloyd pour la parure dans les cheveux, Amrapali pour les boucles d’oreilles, Meadowlark pour le septum et Stephen Dweck pour le collier. Voilà, vous savez tout !

Ashley Lloyd headdres; Amrapali ruby and diamond ear cuffs; Meadowlark septum ring; Stephen Dweck sterling silver and that gorgeous pyrite necklace. – See more at: http://www.thevandallist.com/bad-gal-rihanna-the-worlds-wildest-style-icon/#sthash.1LeClFKU.dpuf
Ashley Lloyd headdres; Amrapali ruby and diamond ear cuffs; Meadowlark septum ring; Stephen Dweck sterling silver and that gorgeous pyrite necklace. – See more at: http://www.thevandallist.com/bad-gal-rihanna-the-worlds-wildest-style-icon/#sthash.1LeClFKU.dpuf
Ashley Lloyd headdres; Amrapali ruby and diamond ear cuffs; Meadowlark septum ring; Stephen Dweck sterling silver and that gorgeous pyrite necklace. – See more at: http://www.thevandallist.com/bad-gal-rihanna-the-worlds-wildest-style-icon/#sthash.1LeClFKU.dpuf
Donna Karan

Rihanna for W magazine by Mert & Marcus Rihanna for W magazine by Mert & Marcus Rihanna for W magazine by Mert & Marcus Rihanna for W magazine by Mert & Marcus Rihanna for W magazine by Mert & Marcus Rihanna for W magazine by Mert & MarcusPrêtes pour cette rentrée sous le signe du Graaou ? Bon gromanche les girls !

XoXo, A.

Papier Glacé *48* : Jack Belli

jack belli2Jack Belli est notre photographe du jour ! J’ai eu du mal à choisir quoi vous présenter aujourd’hui, j’avais envie de quelque chose de simple, sans trop d’effets, des images qui me rapprochent de ce que je voudrais que soit ma vie et pas du fantasque pour une fois. Et ce Jack fait ça très bien : des tofs sans chichi, de vrais moments de vie. Que vous dire à part que ces photos me parlent et je me suis tapée tous son Tumblr avec un petit sourire au coin des lèvres ? C’est que c’est plutôt efficace, non?

Jack belli14 Jack belli13 Jack belli10 Jack belli8 Jack belli7 Jack Belli6 Jack belli5 Jack belli4 jack belli3 jack belli Jack bell12Son Tumblr ici 

Bon gromanche à tous ou bonnes vacances pour les chanceux !

Kiss kiss, S.

 

Papier Glacé *47* : Helen Warner

helen warner photographiePas besoin de vous faire un dessin pour vous expliquer que comme à notre habitude, aujourd’hui c’est régalade pour vos mirettes avec le travail d’Helen Warner, une photographe  originaire de Toulouse. C’est pourtant à Belfast que notre artiste vit et exerce son art sans chichis et dans la plus grande spontanéité.
Vous ne serez pas étonnés d’apprendre d’ailleurs que sa principale source d’inspiration c’est le théâtre, parce que c’est ce qui nous embarque au premier coup d’œil sur son travail. Des visages expressifs, des make up un peu exagérés, des postures énergiques, dans le mouvement, des costumes travaillés. Les clichés d’Helen Warner, c’est une douce extravagance et c’est surtout du ressenti, loin des poses figées et sans âme des mannequines squelettiques et …. Putain-ce-que-ça-fait-plaisir-bordel !

helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographie helen warner photographieAllez zou, bon gromanche les moules !

XoXo, A.

1 2 3 10